DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fukushima : commémorations du huitième anniversaire de la triple tragédie

Fukushima : commémorations du huitième anniversaire de la triple tragédie
Tous droits réservés
REUTERS/Issei Kato
Taille du texte Aa Aa

Le Japon a commémoré lundi le séisme et le tsunami qui ont tué quelque 18 500 personnes le 11 mars 2011, une catastrophe naturelle dont la dimension tragique a été amplifiée par un accident nucléaire à Fukushima.

Un hommage national a été rendu aux victimes à Tokyo, en présence du prince Akishino (fils cadet de l'empereur Akihito) et de son épouse Kiko, tous deux représentant le couple impérial.

Le Premier ministre Shinzo Abe et autres membres du gouvernement, ainsi que des familles de victimes et représentants des autorités locales, assistaient à cette cérémonie officielle qui a lieu tous les ans depuis 2012.

Il y a huit ans jour pour jour, un puissant tsunami provoqué par un séisme dévastait la côte nord-est du Japon et faisait plus de 18 000 victimes. Le tsunami endommage plusieurs réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima qui finissent par exploser. Fukushima devient alors la pire catastrophe nucléaire depuis Tchernobyl.

Aujourd'hui, l'un des défis majeurs reste celui de la décontamination et du stockage de l'eau contaminée que certains aimeraient voir rejetée directement dans la mer.

En parallèle, le gouvernement veut impérativement que la région dévastée fasse bonne figure lors des Jeux olympiques de Tokyo en 2020, et promet d'accélérer les chantiers. Toutefois, cette volonté, qui suppose le retour d'habitants chassés de chez eux par les radiations de Fukushima, inquiète les organismes de défense des droits de l'Homme qui craignent pour la santé à long terme des enfants.