DERNIERE MINUTE

Crash d'Ethiopian Airlines : les boîtes noires analysées en France

Crash d'Ethiopian Airlines : les boîtes noires analysées en France
Taille du texte Aa Aa

Elles sont arrivées en France. Les deux boîtes noires du Boeing d'Ethiopian Airlines, qui s'est écrasé près d'Addis-Abeba, vont être passées à la loupe par le Bureau d'enquêtes et d'analyses. L’Éthiopie n'ayant pas le matériel nécessaire pour mener l'enquête, compte sur les experts du "BEA" pour faire toute la lumière sur ce crash qui a fait 157 morts.

Les boîtes noires, qui enregistrent les paramètres de vol et les conversations des cockpits, ont été endommagées dans l'accident du Boeing 737 Max, un modèle récent de Boeing, que de nombreux pays ont décidé de clouer au sol. Après l'Union européenne, les États-Unis ont décidé, à leur tour, d'interdire ces appareils, un véritable camouflet pour le constructeur américain, alors que les 737 MAX représentent la grande majorité de son carnet de commande.

Les enquêteurs établissent des parallèles entre le crash d'Ethiopian Airlines et celui de la compagnie Lion Air en Indonésie le 29 octobre dernier, les deux accidents impliquant des Boeing 737 MAX.

L'une des hypothèses, pour expliquer ces crashs, pointe vers une défaillance du système de stabilisation en vol, destiné à éviter un décrochage de l'avion. D'après des données satellitaires, les deux appareils, qui se sont écrasés peu après le décollage, ont eu des trajectoires irrégulières.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.