DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brexit : plus de bacon pour les Britanniques ?

Brexit : plus de bacon pour les Britanniques ?
Taille du texte Aa Aa

Ces cochons iront au Royaume-Uni. Mais peut-être pas leurs petits porcelets... Le Royaume-Uni est le troisième marché d'exportation pour le porc danois - et la perspective d'un No Deal sur le Brexit inquiète les producteurs.

Les Krogsgaard sont agriculteurs depuis trois générations. Asger, dernier de la lignée, est installé dans le Jutland - là où sont la plupart des élevages. Et ici, le Brexit inquiète de plus en plus.

Asger Krogsgaard, éleveur de porcs : «Depuis deux ans, quand je discute avec d'autres agriculteurs, nous parlons du Brexit presque à chaque fois.»

Le Brexit risque de toucher certains agriculteurs danois plus que d'autres. La particularité de la ferme des Krogsgaard, c'est qu'elle a été créée spécifiquement pour le marché britannique.

Le moins pire des scénarios serait des hausses des droits de douane ou du prix des licences.

«Je sais, dit Asger, que de toute façon ce sera plus cher et la viande, le bacon, coûteront plus cher avant d'atteindre les producteurs britanniques. Et… Qui va payer cette facture"?

Le bacon en péril

De tous les produits issu du porc danois, le plus gros souci vient du bacon, cher aux Britanniques. Environ 90% du bacon danois est exporté au Royaume-Uni. Asger espère que l'exportation de bacon pourra continuer avec ceux qu'il appelle ses voisins : «Je suis sûr que mes voisins voudront toujours commercer avec nous. Comme ils le font depuis plus de cent ans.

Une grande partie du bacon du Jutland passera par ce port, dans la ville d’Esbjerg - pour aller au Royaume-Uni. Ici, l'inquiétude concerne les retards que la viande fraîche subira avec des contrôles supplémentaires.

Dennis Jul Pedersen est le patron du port d’Esbjerg : «Donc, la pire conséquence serait les délais. Des délais dûs aux douanes et à la paperasse. Les douanes ont spécifiquement embauché plus de monde pour avoir plus de capacité. Ca, c'est fait. Ils se préparent donc à un Brexit dur. "

Jona Källgren, correspondant d'Euronews au Danemark : «Le bacon n’était pas vraiment un problème lorsque le Royaume-Uni a voté en faveur de la sortie de l’Union européenne. Mais pour les éleveurs de porcs au Danemark et pour les amateurs de bacon au Royaume-Uni, un Brexit sans accord pourrait s'avérer très problématique".