Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Brexit or not Brexit ? Telle est la question...

Brexit or not Brexit ? Telle est la question...
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Brexit or not Brexit ? Telle est la question... Dans la ville natale du célèbre poète anglais William Shakespeare les habitants peinent à se mettre d'accord. A Stratford-upon-Avon, au centre de l'Angleterre, on essaye de savoir ce qu'il adviendrait si le Brexit était bloqué.

"Il y aurait une profonde colère sous-jacente et, plutôt que de résoudre le Brexit et qu'il appartienne au passé, il y aurait toujours une blessure - pas une blessure ouverte mais une blessure interne profonde qui saigne lentement", explique Molly Giles du parti conservateur.

Certains n'hésitent pas à tacler au passage la Première ministre Theresa May très affaiblie par cette crise qui dure depuis des mois.

"Je pense que nous avons été utilisés comme exemple : si vous essayez de vous retirer, alors c'est votre problème en tant que pays. Et je pense que Theresa May a été très faible. l'association de ces choses a causé beaucoup de problèmes," estime Jeanette Field, pro-Brexit.

Les anti-Brexit eux font de la résistance et pensent qu'il est encore utile de se battre.

"Si la Grande-Bretagne finit par quitter l'Union européenne, en particulier si elle le fait sans accord, force est de constater qu'il existe une réelle volonté, une réelle passion, à continuer à faire campagne pour ce qui nous semble être la bonne direction pour ce pays", Jonathan Baker, habitant de Stratfort, pro-Brexit.

Si les habitants continuent d'être divisés sur la question, tout comme lors du référendum qui était à Stratford, l'exact reflet des résultats nationaux , ils s'entendent autour d'une même lassitude.