DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A Vérone, le congrès mondial des familles sème la discorde

A Vérone, le congrès mondial des familles sème la discorde
Taille du texte Aa Aa

Près de 20 000 personnes ont manifesté samedi en Italie pour protester contre l'organisation du Congrès mondial des familles qui s'est tenu ce week-end à Vérone, Un congrès de militants ultra-conservateurs, anti-avortement et défenseurs d'un modèle familial traditionnel qui inquiète et ulcère les miltant(e)s des droits des femmes et de la cause LGBT.

Maddalena Saccone, activitste pro-IVG : "En Italie, il y a actuellement une attaque très grave contre tous les droits et libertés qui ont été conquis par les femmes. On parle de revenir sur la liberté de l'avortement, sur le divorce. Ce sont des luttes que l'on croyait déjà consolidées."

Le congrès mondial des familles a divisé jusqu'au gouvernement italien.

Luigi Di Maio, le vice-président du Mouvement 5 étoiles a ainsi déclaré que les idées prônées par les congressistes étaient dignes du Moyen-Age.

Mais pour cette congressiste,la tenue de ce congrès "vise avant avant tout à redonner du sens et des valeurs à ce qu'est la famille", explique Olimpia Tarzia. "

A noter que le pape François a soutenu du bout des lèvres la tenue de ce congrès.

A noter que Matteo Salvini, le ministre italien de l'Intérieur s'est rendu au congrès de Vérone. Il a déclaré que si chacun restait libre de mener sa vie comme il l'entendait il soutenait les familles traditionnelles.

_Avec Agences
_