Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Couac à l'Université de Salzbourg

Couac à l'Université de Salzbourg
Taille du texte Aa Aa

100% de réponses justes dans quasiment toutes les copies. La prouesse a a laissé les correcteurs dubitatifs à l'Université de Salzbourg, en Autriche. Après vérification, il s'est avéré que les bonnes réponses apparaissaient dans le questionnaire de l'examen. Un mois après, c'est donc le retour à la case départ pour les 106 candidats à cette épreuve de droit européen, qui devront repasser l'examen. Dixit le le vice-directeur de l'université, un peu gêné aux entournures.

« Il est certain que cela ne donne pas une image très sérieuse, mais nous devons bien admettre que c'est arrivé. Et nous en sommes désolés », s'excuse Erich Müller.

Seulement voilà, les étudiants ne l'entendent pas de cette oreille et l'association rattachée au parti social-démocrate qui les représente compte saisir la justice.

« Nous allons examiner la situation d'un point de vue juridique avec notre avocat à Vienne, pour voir de quelle manière nous pouvons soutenir les étudiants et s'il peut y avoir une compensation », assure son représentant, Tobias Neugebauer.

En attendant, l'Université de Salzbourg s'en tient à sa décision. Les étudiants seront de nouveau évalués fin avril, cette fois sans antisèches livrées sur un plateau.