DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Australie: nouveau dérapage homophobe d'Israel Folau

Taille du texte Aa Aa

L'arrière-vedette du XV d'Australie, Israel Folau, fervent chrétien évangéliste, s'est fendu d'un nouveau dérapage homophobe mercredi, qualifié d'"inacceptable" par la Fédération australienne de rugby.

Folau, l'une des vedettes de la sélection, a publié sur son compte Instagram une affiche proclamant le message suivant: "Ivrognes, homosexuels, adultères, menteurs, fornicateurs, voleurs, athées, idolâtres, l'Enfer vous attend. Repentez-vous! Seul Jésus peut vous sauver."

"Ceux qui vivent dans le péché iront en Enfer à moins de se repentir. Jésus Christ vous aime et vous donne le temps de vous détourner de vos péchés et de venir à lui" a écrit Folau pour accompagner son message.

Le comité d'éthique de la Fédération australienne a examiné ce message, jugeant que son "contenu (...) est inacceptable. Il ne représente pas les valeurs du sport et constitue un manque de respect envers les membres de la communauté du rugby" a ajouté la Fédération.

Folau (30 ans, 73 sél.) n'en est pas à son premier dérapage. L'an passé, il avait par exemple affirmé que l'Enfer attendait les homosexuels à moins qu'ils ne se repentent de leurs péchés.

La Fédération australienne ne l'avait pas sanctionné, et Folau, devenu le week-end dernier le meilleur marqueur de l'Histoire du Super Rugby (60 essais), a prolongé début février son contrat avec elle et les Waratahs jusqu'à fin 2022.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.