DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: Tsonga au tournoi de Bordeaux pour préparer Roland-Garros

Tennis: Tsonga au tournoi de Bordeaux pour préparer Roland-Garros
Taille du texte Aa Aa

Jo-Wilfried Tsonga, qui a abandonné prématurément au Masters 1000 de Monte-Carlo, participera au Tournoi de Bordeaux Primrose du 29 avril au 5 mai, tournoi ATP Challenger 110, où l'ancien N.1 français cherchera du temps de jeu en vue de Roland-Garros, a annoncé vendredi l'organisation.

Le directeur du tournoi, Jean-Baptiste Perlant, avait annoncé la semaine dernière la possible participation de Jo-Wilfried Tsonga, via une invitation, au tournoi bordelais sur terre battue, en fonction de ses performances sur les tournois de Marrakech et Monte-Carlo.

Demi-finaliste à Marrakech, Tsonga a abandonné mardi au 1er tour de Monte-Carlo alors qu'il était mené 6-4, 2-0 face à l'Américain Taylor Fritz (65e mondial) en moins d'une heure de jeu.

Il a expliqué après coup avoir des problèmes à enchaîner les tournois lorsqu'il prend l'avion, en raison de la drépanocytose, une maladie génétique héréditaire dont il souffre.

La tête de série N.1 de Bordeaux-Primrose sera le Français Adrian Mannarino, actuel 57e mondial.

Le tournoi, comme il en a l'habitude, accueillera d'anciens joueurs très haut classés qui tentent de revenir au haut niveau, comme l'Espagnol Tommy Robredo (222e), ou le Serbe Victor Troïcki (242e), et des espoirs qui tentent d'intégrer le Top 100, tels les Français Grégoire Barrère (118e), Antoine Hoang (136e) ou Quentin Halys (153e).

C'est la première participation de Tsonga (102e) au tournoi bordelais, qui compte notamment Richard Gasquet, Gaël Monfils et Julien Benneteau parmi ses anciens vainqueurs.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.