DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

PSG: Neymar retrouve l'écrin du Parc des Princes après trois mois de blessure

Taille du texte Aa Aa

Un cadeau pour les supporters ? La superstar brésilienne du PSG Neymar a rejoué dimanche soir pour la première fois après trois mois de blessure, lors d'un match de L1 sans enjeu face à Monaco. De quoi fêter dignement le sacre des champions de France.

Il n'a pas marqué, ni offert de passe décisive. Et n'a pas non plus enchaîné les gestes de grande classe qui ont fait de lui le patron de la Seleçao et le joueur le plus cher de l'histoire du football. Mais "Ney", blessé au pied droit depuis le 23 janvier, a refoulé une pelouse à un moment décisif.

Le Paris SG a obtenu plus tôt dans l'après-midi son huitième sacre en championnat avant même de disputer ce match de la 33e journée de Ligue 1, à la faveur d'un match nul concédé par le dauphin lillois sur la pelouse de Toulouse.

Du coup, le retour du joueur de 27 ans, qui a remplacé le Français Layvin Kurzawa à la mi-temps sous l'ovation du Parc des Princes, alors que le PSG menait 2-0, a revêtu une double dimension: fêter dignement le titre et préparer le dribbleur pour la finale de la Coupe de France la semaine prochaine.

Apparemment en jambes, "Ney" a provoqué des "oh" dans le stade à chacune de ses premières prises de balle dans ce match.

Il n'y a pas eu de coup d'éclat, même si sur quelques percées à pleine vitesse dont le Brésilien a le secret, le Parc a retenu son souffle.

- Mbappé-Neymar, duo reformé -

A quelques reprises, les supporters parisiens ont pu penser que "Ney" allait venir ajouter son grain de sel au triplé de Kylian Mbappé dimanche soir, notamment lorsqu'il s'est écroulé dans la surface ou lorsqu'il a manqué de peu de reprendre de la tête un centre venu de la gauche.

"Il a la qualité de faire des choses extraordinaires et décisives. (...) Il ne faisait pas de doute pour moi qu'il pouvait jouer aujourd'hui. Il a prouvé pendant les quinze premières minutes qu'il peut trouver la solution facilement et accélérer notre jeu", l'a encensé son entraîneur Thomas Tuchel.

Mais pour l'instant, il a surtout semblé rechercher ses automatismes avec Mbappé, un duo qui a fait prendre au PSG un départ canon cette saison. "Un peu trop" au goût de Tuchel, qui reconnaît que ces deux-là "aiment jouer ensemble".

Initialement programmé pour la finale de la Coupe de France le 27 avril face à Rennes, le retour du meneur de jeu parisien est donc survenu avec une semaine d'avance.

Et en le faisant jouer dès le début de la deuxième période, l'entraîneur allemand Thomas Tuchel montre que Neymar a suffisamment de rythme dans les jambes pour participer à la finale la semaine prochaine, point d'orgue de la fin de saison parisienne.

Neymar s'était blessé le 23 janvier avec une nouvelle fracture du pied droit dans ce même Parc des Princes, lors d'un seizième de finale de Coupe de France.

Et c'est dans cette même compétition qu'il pourrait offrir aux Parisiens l'autre titre qu'ils attendent, lui qui a manqué la double confrontation perdue face à Manchester United en Ligue des champions, le vrai objectif du PSG version qatarie.

"Il est prêt pour samedi", a d'ailleurs asséné le coach parisien.

Un autre joueur, blessé, a effectué son retour au cours de la deuxième période: l'attaquant uruguayen Edinson Cavani. Lui a eu le droit à des applaudissements plus nourris et à son nom scandé par le stade.

Comme si le Parc attendait encore plus de Neymar. Comme un but en finale de Coupe de France ?

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.