Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Des milliers de sinistrés au Canada et les eaux continuent de monter

Sainte-Marthe-sur-le-Lac
Sainte-Marthe-sur-le-Lac -
Tous droits réservés
REUTERS/Christinne Muschi
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C'est la seconde fois en un siècle que les vannes du barrage des Chaudières en Ontario ont dû être ouvertes... Des crues printanières importantes, et la rupture d'une digue à l'ouest de Montréal, ont obligé Energy Ottawa à délester une partie de l'eau. Des évacuations ont été ordonnées dans la capitale canadienne, car la rivière des Outaouais a atteint des niveaux record, entraînant la fermeture d'un des ponts reliant Ottawa à la ville québécoise de Gatineau, elle aussi durement touchée.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a annoncé que le gouvernement fédéral aller aider les provinces touchées à reconstruire et mis l'accent sur l'urgence à accélérer encore la lutte contre les changements climatiques.

Plus de 1 700 militaires ont été déployés en Ontario, au Québec et au Nouveau-Brunswick pour aider aux évacuations .

L'état d'urgence a été prolongé à Montréal jusqu'à jeudi au moins.

Après la rupture d'une digue naturelle sur le lac des Deux Montagnes samedi soir, 6 500 personnes ont dû être évacuées dans les Laurentides, à l'ouest de Montréal. C'est la ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac qui a été la plus touchée, mais des évacuations sont aussi en cours à Pierrefonds.

Google Map

La montée des eaux devrait culminer dans les prochains jours...

Au total, près de 8 000 personnes ont déjà été évacuées au Québec depuis deux semaines, près de 6 000 résidences ont été inondées et une personne est morte, emportée dans sa voiture.