Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Des questions se posent après le crash d'un avion à Moscou

Des questions se posent après le crash d'un avion à Moscou
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La Russie s'interroge sur les causes de l'atterrissage en catastrophe d'un avion de ligne de la compagnie nationale Aeroflot.

Dimanche, quelques minutes après le décollage, pour une raison encore inconnue, l'appareil à destinations de Mourmansk est contraint d’atterrir en urgence, mais s'enflamme sur le tarmac de l'aéroport de Cheremetievo à Moscou.

Sur les 78 personnes présentes à bord de l'avion, 41 personnes dont 4 membres d'équipage sont décédées.

"Je ressens une certaine amertume après cet incident, les gens rentrent chez eux,ou alors partent en vacances, et tout à coup, cela arrive. Pourquoi en est-il ainsi? Qu'il s'agisse d'une négligence ou d'un hasard, tout ça n'est pas clair" exprime une passante interrogée. "J'ai lu sur Internet que les pilotes se plaignaient de cet avion, qu'il était inachevé, et pourtant il était autorisé à voler" explique un autre passant au micro d'un journaliste sur place.

Le temps des questions

Notre correspondante à Moscou explique : "Hier soir, le personnel du comité d'enquête a interrogé à Cheremetievo les survivants, les témoins et le personnel de l'aéroport. Qu'est-ce qui a causé cet atterrissage d'urgence ? Une commission d'État spécialement créée devra y répondre. Les enquêteurs devront également répondre à une autre question qui hante beaucoup de personnes dans le pays, à savoir si tout a été fait après l'atterrissage, sur le terrain, pour sauver le maximum de personnes possible".