Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Des partisans de Juan Guaido attaqués en justice, levée d'immunité parlementaire pour 7 députés

Des partisans de Juan Guaido attaqués en justice, levée d'immunité parlementaire pour 7 députés
Tous droits réservés
(φωτο αρχείου) - REUTERS/Marco Bello/
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Sept députés de l'opposition vénézuélienne bientôt poursuivis en justice pour avoir manifesté aux côtés de Juan Guaido. Parmi eux, l'ex-chef du renseignement qui a fait défection.

L'assemblée constituante mise en place par le président a levé leur immunité parlementaire.

Le pouvoir chaviste a décidé de se déplacer sur le terrain judiciaire, une semaine tout juste après le soulèvement raté auquel avait appelé Juan Guaido, reconnu président par intérim par une cinquantaine de pays, dont les Etats-Unis.

Juste avant la levée d'immunité, la Cour suprême, que l'opposition accuse d'être pieds et poings liés au pouvoir chaviste, avait d'abord ordonné qu'ils soient poursuivis pour "haute trahison", "conspiration", et "rébellion", entre autres chefs. Puis elle a remis leurs dossiers au parquet général.

La première réaction de Juan Guaido est intervenue pendant une séance de l'assemblée nationale qu'il préside et qui est dominée par l'opposition :

"La seule réponse de ce régime, c'est de poursuivre, de persécuter parce qu'il ne gouverne plus, parce qu'il n'a plus les commandes, il persécute parce qu'il n'a plus le respect de ceux qui sont avec lui."

Il faut savoir que l'assemblée Constituante remplace l'assemblée nationale depuis 2017, seules ses décisions sont prises en compte par le gouvernement.