Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le transport aérien pourrait être touché par la grève de la fonction publique

capture écran - sujet Euronews Archives
capture écran - sujet Euronews Archives
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les neuf syndicats de fonctionnaires français appellent à une journée d'actions et de grève jeudi 9 mai pour s'opposer au projet de loi de réforme de la fonction publique.

Parmi les secteurs concernés, l'aviation. Les syndicats du contrôle aérien ont décidé de se joindre au mouvement. Conséquence : la direction générale de l'Aviation civile demande aux compagnies aériennes de réduire de 30% leur programme de vols pour la plupart des aéroports français. Quelques compagnies ont déjà communiqué sur l'impact du mouvement syndical, notamment EasyJet et Vueling, qui invitent leurs clients à vérifier l’état de leur vol.

Le SNCTA, syndicat majoritaire des aiguilleurs du ciel, a refusé de se joindre à la grève. L'impact dans le ciel européen devrait donc être relatif.

La compagnie Air France a indiqué assurer 100% de ses vols long-courriers, « la quasi-totalité » de ses vols moyen-courriers, mais seulement 73% de son programme de vols court-courrier.

Alors que l'ensemble des secteurs seront mobilisés jeudi, l'enseignement devrait être bien représenté dans les cortèges. D'après le ministre de l'éducation, un taux de 15% de gréviste est à prévoir dans l'enseignement primaire. Plus d'une centaine de défilés sont prévues dans toute la France.