DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Guerres et technologies dans le viseur du World Press Cartoon 2019

Guerres et technologies dans le viseur du World Press Cartoon 2019
Taille du texte Aa Aa

Concours international du dessin de presse et de la caricature, World Press Cartoon organisé à Caldas da Rainha (Portugal) a livré son palmarès 2019. Le jury a récompensé des œuvres qui dénoncent les conflits, les grandes figures de la géopolitique et les travers de la vie moderne.

Ils nous font réfléchir, rire ou pleurer... Ce sont les dessins de presse exposés au World Press Cartoon 2019 à Caldas da Rainha, au Portugal. L'exposition a ouvert ses portes début mai, peu après le Gala de remise des prix.

Environnement et actualité internationale

Au fil des œuvres qui ont marqué cette édition, un sujet émerge : les questions environnementales. "La pollution, l'écologie, le réchauffement climatique - des thèmes qui vont de pair - sont de plus en plus présents," constate António Antunes, caricaturiste et organisateur de l'événement.

"Ces dessins illustrent une sensibilité accrue de la population en général, mais aussi des caricaturistes," dit-il avant d'ajouter : "Puis, il y a les sujets - disons - plus classiques comme Trump ou Poutine qui ont beaucoup marqué l'agenda politique."

L'actualité internationale a aussi inspiré les gagnants du "Grand Prix" : Javier Carbajo et Sara Rojo. Ils remportent ensemble le prix de 10.000 euros pour leur caricature de Bachar al-Assad réalisé en commun : chose rare dans le monde du dessin de presse.

"C'est quelque chose d'inhabituel : généralement, les gens dessinent seuls," reconnaît Sara Rojo. "Mais, nous, on aime travailler ensemble, on a l'habitude de travailler ensemble sur d'autres projets," poursuit-elle. "On a mis beaucoup de temps à faire à cette caricature [ndlr : de Bachar al-Assad] et c'est un personnage qui nous intéresse d'un point de vue personnel," assure la dessinatrice.

La Syrie, Jamal Khashoggi, le journaliste saoudien assassiné en Turquie, les migrations, l'élection de Jair Bolsonaro au Brésil ou encore le Brexit ont été les autres thèmes chers aux dessinateurs sélectionnés.

WORLD PRESS CARTOON 2019 AWARDS A caricature of Bashar-al-Assad, a four-hand work of Spanish authors Javier Carbajo and...

Publiée par World Press Cartoon sur Samedi 4 mai 2019

Les changements à Cuba

Au total, plus de 900 œuvres publiées dans la presse de 68 pays étaient en lice pour ce concours. Son jury international composé des dessinateurs Maria Picassó (Espagne), Óscar Grilo (Argentine), Cássio Loredano (Brésil), du designer Manuel Peres (Portugal) et du directeur du concours, le dessinateur portugais António Antunes a attribué le premier prix de la catégorie "Dessin éditorial" à une œuvre sur Cuba de Ramsés.

"Justement, les changements qui se produisent, c'est ce qui m'a donné l'idée de mettre Cuba au garage, à l'atelier : les Cubains travaillent et ils n'ont pas encore fini," explique l'artiste cubain. "Cela fait déjà plusieurs générations que nous sommes dans l'attente et nous travaillons effectivement à améliorer notre pays, notre île bien-aimée," précise-t-il.

Scandales de pédophilie et nouvelles technologies

Les questions de société telles que les scandales de pédophilie au sein des églises ou la dépendance aux nouvelles technologies ont aussi marqué les esprits...

Dans la catégorie "Dessin d'humour", le jury a été séduit par cette caricature du mexicain Boligán intitulée "Recharge."

"Au premier abord, on dirait simplement un dessin d'humour," admet Boligán, "mais il reflète un peu la société dans laquelle nous vivons : j'essaie de comparer l'être humain à la technologie, au téléphone portable qui nécessite parfois une recharge de dix minutes pour continuer à fonctionner ; nous aussi, nous avons besoin d'une pause," souligne-t-il.

La 14ème édition du World Press Cartoon est déjà terminée, mais l'exposition au Centre Culturel et de Congrès de Caldas da Rainha se poursuit jusqu'au 28 juillet. On peut y découvrir 280 dessins de presse du monde entier qui illustrent l'année 2018.