Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

La Corée du Nord exige la restitution du cargo saisi par les Etats-Unis

Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La Corée du Nord a qualifié mardi d’“acte illégal de vol” la saisie la semaine dernière d’un de ses cargos par les autorités américaines qui l’accusent d’avoir violé les sanctions internationales, et a exigé la restitution du bâtiment.

La justice américaine a annoncé jeudi dernier la saisie du “Wise Honest”, accusé d’avoir violé les sanctions internationales en exportant du charbon et en important des machines.

Le navire avait été bloqué l’an dernier en Indonésie, son capitaine étant poursuivi par les autorités indonésiennes. En juillet, les autorités américaines ont lancé de leur côté la procédure de saisie.

Cette saisie inédite d’un navire de 17.000 tonnes — l’un des plus gros cargos nord-coréens, selon les Etats-Unis — est intervenue dans un contexte de dégradation des relations entre Washington et Pyongyang depuis le fiasco du deuxième sommet entre Donald Trump et Kim Jong Un en février dernier à Hanoï.

Le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a affirmé que cette saisie était contraire à l’esprit d’une déclaration commune signée par le président américain et le numéro un nord-coréen lors de leur premier sommet en juin 2018 à Singapour.

“Les Etats-Unis ont commis un acte illégal de vol en saisissant notre cargo au nom de résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU sur des sanctions”, a déclaré un porte-parole du ministère dans un communiqué diffusé par l’agence officielle KCNA.

“Les Etats-Unis doivent prendre conscience des conséquences de leurs actions dignes de gangsters (…) et restituer notre bateau sans délai”, réclame le communiqué.

La Corée du Nord est sous le coup de multiples sanctions votées par le Conseil de sécurité de l’ONU pour la contraindre à renoncer à ses programmes nucléaire et balistique.

C’est justement sur la question de la levée de ces mesures de rétorsion que le sommet de Hanoï a échoué. M. Kim réclamait la levée des principales sanctions en échange d’un début de dénucléarisation jugé trop timide par Washington.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.