Nouvelle condamnation pour Monsanto aux Etats-Unis

Nouvelle condamnation pour Monsanto aux Etats-Unis
Tous droits réservés . REUTERS/Benoit Tessier/File Photo
Par Julien Pavy avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le géant des pesticides, racheté par Bayer, a été condamné par un tribunal californien à verser deux milliards de dollars à un couple de septuagénaires atteints d'un cancer.

PUBLICITÉ

Nouveau revers judiciaire pour Monsanto aux États-Unis. Le géant des pesticides, racheté par Bayer, a été condamné par un tribunal californien à verser deux milliards de dollars à un couple de septuagénaires atteint d'un cancer.

Pointé du doigt par les plaignants, l'herbicide "Roundup", commercialisé par Monsanto, que le couple utilisait régulièrement depuis le début des années 1980

"Al a été diagnostiqué d'un lymphome non-hodgkinien en 2011, mais avec sa femme ils ont continué à utiliser du Roundup parce qu'ils ne savaient pas pourquoi il était malade.Son épouse, Alberta, a eu à son tour un lymphome non-hodgkinien en 2015. Ils n'ont compris que l'année suivante, par le biais d'un avocat, qu'il pouvait y avoir un lien entre le Roundup et leur maladie", souligne Michael Miller, l'avocat des plaignants.

Monsanto essuie ainsi un troisième revers judiciaire majeure en peu de temps aux États-Unis. Son propriétaire, l'Allemand Bayer, soutient qu'aucune étude n'a prouvé à ce stade la dangerosité du glyphosate, la substance active du Roundbup. En 2015, Le Centre international de recherche sur le cancer avait considéré que le glyphosate était "probablement cancérigène".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le siège de Bayer-Monsanto transformé en "chaos environnemental"

Monsanto : 3e victoire d'un agriculteur français

Premier procès fédéral contre Monsanto aux Etats-Unis