DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle condamnation pour Monsanto aux Etats-Unis

Nouvelle condamnation pour Monsanto aux Etats-Unis
Tous droits réservés
. REUTERS/Benoit Tessier/File Photo
Taille du texte Aa Aa

Nouveau revers judiciaire pour Monsanto aux États-Unis. Le géant des pesticides, racheté par Bayer, a été condamné par un tribunal californien à verser deux milliards de dollars à un couple de septuagénaires atteint d'un cancer.

Pointé du doigt par les plaignants, l'herbicide "Roundup", commercialisé par Monsanto, que le couple utilisait régulièrement depuis le début des années 1980

"Al a été diagnostiqué d'un lymphome non-hodgkinien en 2011, mais avec sa femme ils ont continué à utiliser du Roundup parce qu'ils ne savaient pas pourquoi il était malade.Son épouse, Alberta, a eu à son tour un lymphome non-hodgkinien en 2015. Ils n'ont compris que l'année suivante, par le biais d'un avocat, qu'il pouvait y avoir un lien entre le Roundup et leur maladie", souligne Michael Miller, l'avocat des plaignants.

Monsanto essuie ainsi un troisième revers judiciaire majeure en peu de temps aux États-Unis. Son propriétaire, l'Allemand Bayer, soutient qu'aucune étude n'a prouvé à ce stade la dangerosité du glyphosate, la substance active du Roundbup. En 2015, Le Centre international de recherche sur le cancer avait considéré que le glyphosate était "probablement cancérigène".