DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Soudanais ont trouvé un accord sur la transition politique

Les Soudanais ont trouvé un accord sur la transition politique
Taille du texte Aa Aa

Pour la plus grande joie des Soudanais, le conseil militaire et les représentants des manifestants ont trouvé comment transférer le pouvoir des militaires aux civils à l'issue de nouvelles discussions qui ont duré moins de 48 heures.

Le Conseil militaire qui est au pouvoir à Khartoum depuis la destitution du président Omar el-Béchir voulait une période de transition de deux ans, les manifestants de 4 ans, finalement ce sera 3 ans.

Le représentant du conseil militaire, le général Atta, a précisé que les 6 premiers mois de cette période transitoire seraient consacrés à conclure des accords de paix avec les mouvements rebelles dans l'ouest et le sud du Soudan.

Lors d'une conférence de presse conjointe, Madani Abbas Madani, un représentant de l'ALC, l'Alliance pour la liberté et le changement, fer de lance du mouvement de protestation, a confirmé cet accord. Il a expliqué qu'il y aurait trois structures : un conseil exécutif formé par le conseil militaire et l'alliance de l'opposition, un conseil des ministres, qui doit être voté par l'alliance de l'opposition, une assemblée législative qui comprendra 300 membres. 67 % d'entre eux seront des représentants des manifestants réunis au sien de l'ALC et le reste sera occupé par des forces politiques non affiliées à l'ALC après discussions avec le conseil exécutif.

REUTERS/Umit Bektas

Omar el-Béchir, le président soudanais qui occupait le pouvoir depuis 30 ans, a été emporté mi-avril par une vague de protestations qui a commencé en décembre après le triplement du prix du pain. L'Alliance de l'opposition est soutenue par ces manifestants qui campent depuis le 6 avril devant le QG de l'armée à Khartoum. En début de semaine, des heurts meurtriers avaient fait craindre le pire pour les négociations entre militaires et manifestants.