EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Angela Merkel évoque "des différences de mentalités" avec Emmanuel Macron

Angela Merkel évoque "des différences de mentalités" avec Emmanuel Macron
Tous droits réservés 
Par Julien Pavy avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans une interview accordée au Süddeutsche Zeitung, Angela Merkel évoque ses relations avec Emmanuel Macron et confie certains points de tension avec le président français.

PUBLICITÉ

Contrairement aux apparences, tout ne va pas pour le mieux dans le couple franco-allemand.

Dans une interview accordée au Süddeutsche Zeitung, Angela Merkel évoque ses relations avec Emmanuel Macron et confie certains points de tension avec le président français :

"Bien sûr, nous avons des confrontations (...) "Il y a des différences de mentalité", déclare la chancelière allemande.

Des divergences de vue

Angela Merkel et Emmanuel Macron ont eu des divergences ces derniers mois, notamment sur la gestion du Brexit et les reports successifs du divorce auxquels Emmanuel Macron s'était montré peu favorable.

Des divergences aussi sur le gel des ventes d'armes à l'Arabie Saoudite décidé par l’Allemagne après l'affaire Khashoggi. Décision que le président français n'avait pas suivie.

Enfin, plus globalement, les deux dirigeants ont eu des divergences de vue sur l'avenir de l'Union européenne, même si Angela Merkel souligne les "énormes progrès" réalisés en matière de Défense.

Les "énormes progrès" en matière de Défense

 La chancelière se réjouit ainsi de la décision commune de "développer un avion de combat et un char".

Angela Merkel évoque par ailleurs des différences d'agendas politiques, qui ont pu créer des décalages, notamment quand elle était engagée dans des tractations complexes en Allemagne pour former une coalition gouvernementale.

Elle pointe aussi des différences de fonctions politiques avec le président français, qui, contrairement au chancelier, ne siège pas devant les députés.

Merkel "inquiète" pour l'Europe

Enfin, à quelque jours des élections européennes, Ankela Merkel évoque une élection "spéciale", "d'une grande importance", et elle ne cache pas son "inquiétude" pour l'Europe.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Macron qualifie la montée de l'extrême droite de "vent mauvais" pour l'Europe

Accélérer et accroître les expulsions de clandestins, tel est l'objectif du projet de loi de Berlin

Le Royaume-Uni cherche à rétablir ses relations avec l'UE