Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Législatives en Australie : victoire surprise des conservateurs

Législatives en Australie : victoire surprise des conservateurs
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les Australiens n'ont finalement pas choisi l'alternance et le travailliste Bill Shorten a dû reconnaître sa défaite alors qu'il était donné favori par les instituts de sondages.

Bill Shorten, ancien syndicaliste, avait mis l'accent sur la lutte contre le changement climatique après un été austral marqué par les inondations et les incendies. Il a démissionné de ses fonctions dans la foulée des résultats.

C'est donc la coalition conservatrice du Premier ministre sortant qui l'a emporté à la surprise même de l'intéressé. "J'ai toujours cru aux miracles. Comme l'Australie est formidable !", a lancé Scott Morrison à ses partisans réunis à Sydney, saluant les "Australiens silencieux".

Pendant la campagne électorale, ce libéral-conservateur et climato-sceptique avait déclaré que l’Australie respecterait les engagements pris avec l’accord de Paris sur le climat, à condition qu'ils ne "mettent pas en péril l’avenir économique" des jeunes australiens. Scott Morrison est notamment connu pour sa proximité avec l’industrie du charbon.

La confrontation pendant la campagne électorale s'est aussi jouée sur le terrain fiscal, le candidat travailliste promettant de taxer davantage les plus riches.

Les libéraux sont au pouvoir depuis six ans mais les luttes intestines incessantes ont écorné leur image.

En Australie, le vote est obligatoire. 17 millions d'électeurs étaient appelés aux urnes pour ces législatives.