Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

ATP: à Lyon, Paire fait le plein de confiance avant Roland-Garros

Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Benoît Paire a remporté samedi le tournoi de Lyon, son deuxième trophée de la saison sur terre battue, de bon augure avant Roland-Garros, pour lequel il “espère beaucoup”.

“J’espère beaucoup pour Roland-Garros désormais. Si physiquement, je me sens à 100%, j’espère atteindre la deuxième semaine”, s’est-il fixé pour ambition après avoir battu le jeune espoir canadien Félix Auger-Aliassime (28e) 6-4, 6-3 en 1 h 20 minutes.

Déjà vainqueur à Marrakech mi-avril, l’Avignonnais, 51e mondial à 30 ans, a brandi le troisième trophée de sa carrière avec Bastad en 2015, également sur l’ocre.

Lundi, au classement ATP, Paire passera de la 51e à la 38e place, juste devant son compatriote Richard Gasquet. “Mon objectif est de continuer à gagner des matches afin d’entrer parmi les têtes de série à Wimbledon”, a souligné le joueur en conférence de presse.

Mais avant cela, il jouera à Roland-Garros avec “l’envie de faire de belles choses”. Il y sera opposé au 1er tour, lundi, au Roumain Marius Copil (81e), “qui joue super bien”. “Ce ne sera pas simple”, a-t-il concédé.

Il est ensuite revenu sur sa victoire à Lyon: “Gagner en France est quelque chose encore au-dessus de ce que j’avais pu connaître en m’imposant à Bastad ou Marrakech.”

“Il y a eu beaucoup de critiques envers moi, depuis que j’ai commencé, sur mon comportement, comme quoi je m‘énerve, casse des raquettes ou que je ne suis pas un joueur de tennis. Ce que je montre, c’est que j’ai gagné deux titres en quelques semaines”, a-t-il réagi.

“Je suis très content de ce que je fais en ce moment. Mon caractère, je l’ai toujours mais on peut évoluer et se canaliser”, a ajouté l’Avignonnais, monté en puissance tout au long de la semaine.

- Auger-Aliassime incertain pour Roland-Garros –

En face de lui, Félix Auger-Aliassime a reconnu ne pas avoir été au meilleur de sa forme, souffrant de l’adducteur gauche, une blessure qui pourrait lui faire manquer Roland-Garros.

“C’est trop tôt pour le dire. Il reste deux jours. Nous allons voir avec mon équipe ce que l’on fait. Je peux à peine finir le match aujourd’hui. C’est une situation compliquée arrivée subitement vendredi”, a confié le Canadien, “très déçu et très frustré”, en conférence de presse.

“J‘étais diminué physiquement. Je le savais depuis vendredi et j’ai essayé de me préparer du mieux possible. La douleur a augmenté et c’est devenu plus difficile à la fin du premier set”, a-t-il admis.

“Mais Benoît a livré un très bon match. Il m’a surpris d’entrée. Il a commis très peu de fautes, servi très bien et a bien retourné. A chaque fois que je suis monté au filet, il m’a fait jouer à la volée, domaine où je dois progresser comme sur d’autres secteurs de jeu. Il a joué un tournoi très complet”, a-t-il souligné.

Le jeune Canadien de 18 ans a perdu sa deuxième finale sur le circuit professionnel après celle jouée à Rio en février.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.