Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Dans la mangrove, les pêcheurs de crabes subissent le réchauffement climatique

Dans la mangrove, les pêcheurs de crabes subissent le réchauffement climatique
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

"Je m'appelle José da Cruz. J'ai 46 ans et je vis sur cette île qu'on appelle Le Train". Au beau milieu de la mangrove, au Brésil, José et sa famille vivent depuis des décennies de la pêche au crabe. Mais leur activité et, au-delà, la survie de cette communauté est menacée aujourd'hui par les effets du réchauffement climatique.

La hausse du niveau de l'eau et de sa température, les habitants ont pu la constater de leurs propres yeux. C'est tout l'écosystème qui est danger.

"Depuis environ dix ans, j'ai remarqué un changement sur cette île. C'est lié à la marée. Elle a avancé de trois mètres par rapport à la normale. Auparavant, je prenais dix à douze cordes de crabe. Aujourd'hui j'en prends quatre ou cinq", souligne José_._

Entre terre et mer, la mangrove, cette gigantesque forêt en zone marécageuse, s'étend le long de la côte brésilienne, où elle forme une barrière naturelle contre les océans. Mais cette barrière naturelle est de plus en plus fragilisée par les évolutions climatiques.

"En cette période, où nous devons éliminer le gaz carbonique de l'atmosphère pour éviter les conséquences les plus graves du changement climatique, les mangroves sont essentielles, explique Carlos Nobre, chercheur à l'université de Sao Paulo. A un moment, où nous avons besoin d'une barrière pour nous protéger des vagues, des tempêtes, on a besoin des mangroves. Elle fournissent un service écosystémique très élargi et protègent les populations qui vivent dans ces zones."