Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Allemagne : les industriels tancent Merkel

Allemagne : les industriels tancent Merkel
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

En Allemagne, la fédération de l'industrie appelle la coalition d'Angela Merkel à trouver une issue à la crise qu'elle traverse, pour redonner des gages de confiance. Une condition nécessaire pour lutter contre les signes de ralentissement économique observés dans le pays, selon Dieter Kempf.

"La majeure partie des questions abordées par la grande coalition ne touchent pas ou peu les gens", estime Dieter Pempf, président la BDI. "Je tiens à le dire très clairement, le gouvernement a dilapidé une grande partie de la confiance qui lui était accordée".

Mais pour Angela Merkel, ces difficultés économiques sont surtout dues au contexte international, et aux conflits commerciaux avec Washington.

"L'accord avec le Japon a été signé, ce qui est formidable", assure Angela Merkel, "nous avons bouclé celui avec Singapour, et après un travail acharné - et l'Allemagne y a travaillé sans relâche - nous avons un mandat pour mener des négociations avec les États-Unis, ce qui est à mes yeux fondamental. Il est regrettable que la France ait voté contre ce mandat, mais nous avons peut-être un travail à mener pour convaincre les gens. Je suis convaincue que nous devons mettre fin aux conflits commerciaux, en particulier avec les États-Unis, grâce à des discussions et à des solutions raisonnables".

D'après le dernier baromètre de l'attractivité, la France se hisse en deuxième place du classement des pays européens privilégiés par les investisseurs, et devance l'Allemagne, qui mise sur une croissance de seulement 0,5 % cette année.