Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Tories cherchent chef de parti, Boris Johnson grand absent

Tories cherchent chef de parti, Boris Johnson grand absent
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le Brexit, c'est évidemment à son propos que les prétendants à la succession de Theresa May à la tête du parti conservateur s'affrontent.

Pendant 90 minutes, lors de leur premier débat télévisé, cinq candidats conservateurs, sur la dizaine en lice, ont joué la confrontation, parfois de façon musclée.

Le ministre de l'environnement Michael Gove, le chef de la diplomatie Jeremy Hunt, le ministre de l'Intérieur Sajid Javid , l'ex ministre du Brexit et député Dominic Raab, et le ministre du développement international Rory Stewart ont donc argumenté, entre les partisans d'un Brexit dur et les plus soft comme Rory Stewart pour qui un no-deal serait dommageable.

Et sans le dire, tous s'étaient ligués contre deux hommes qui n'étaient pas sur le plateau, Nigel farage, le chef du parti du Brexit et bien sûr le favori de cette course à la présidence des Tories, l'ancien ministre et maire de Londres Boris Johnson, grand absent des débats :

"Où est Boris ? Si son équipe ne lui permet pas de débattre avec cinq collègues plutôt sympathiques, comment va-t-il se débrouiller avec 27 pays européens ? Il devrait être là pour répondre à cette question."
Jeremy Hunt
chef de la diplomatie britannique

"Nigel Farage n'est pas le visage du Brexit. 17,4 millions de personnes ont voté pour partir. Il ne s'agit pas d'un seul homme. Il s'agit de nous tous et je crois que la meilleure façon de délivrer le Brexit est d'utiliser les talents de tous les membres du Parti conservateur" a expliqué Michael Gove, secrétaire à l'environnement du Royaume-Uni.

Quant à Rory Stewart, il a mis au défi ses concurrents de détailler leur stratégie sur le Brexit et les a accusés de "machisme", ce qui lui a valu une salve d'applaudissements dans le public du studio de Channel 4 qui organisait le débat.

Dominic Raab et Sajid Javid se sont affrontés sur le rôle du parlement dans le Brexit : Raab voulant s'en passer si nécessaire pour quitter l'Union européenne au 31 octobre, Javid lançant : "vous ne respecterez pas la démocratie en la détruisant"...

Selon le Times, l'un des candidats en lice Matt Hancock, le ministre de la santé, aurait lâchait l'affaire pour apporter son soutien à Boris Johnson .... Boris qui compte participer au prochain débat télévisé ce mardi, après le deuxième tour du scrutin interne au parti conservateur.

Modus operandi

Les députés conservateurs doivent éliminer les candidats lors d'une série de votes jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus que deux. Ce sera alors aux 160 000 membres du parti conservateur de désigner le vainqueur, qui devrait prendre les commandes de Downing Street d'ici à la fin juillet. Theresa May assure la transition.