Sommarøy, l'île norvégienne qui veut s'affranchir du temps

L'île de Sommarøy au premier plan
L'île de Sommarøy au premier plan -
Tous droits réservés
Sommaroy Arctic Hotel Tromso - Goran Mikkelsen / Sommaroy Arctic Hotel Tromso
Taille du texte Aa Aa

A quoi bon utiliser des montres ? Les habitants de la petite l'île norvégienne de Sommarøy ont décidé de vivre hors du temps pour profiter des longues, très longues journées d'été.

Située à quelques encablures de la ville de Tromsø, cette île se trouve donc au-delà du cercle polaire arctique. Et cette situation géographique a une incidence sur ses habitants. Ces derniers vivent effectivement depuis plus d'un mois au rythme des jours sans fin, où le Soleil ne se couche pratiquement pas. Ce phénomène du jour polaire va atteindre son paroxysme ce 21 juin, à l'occasion du solstice d’été. Le Soleil restera ainsi au-dessus de l'horizon toute la journée.

La population de Sommarøy, plus de 300 personnes, s'est ainsi mobilisée pour réclamer l'abolition de la mesure du temps. La notion même de temps est totalement superflue pour cette communauté, selon l'un des initiateurs de ce mouvement. Kjell Ove Hveding aspire ainsi à "faire ce que nous voulons, quand nous le voulons. Et surtout, ne plus vivre dans le stress".

The first ever Time-Free Zone is in Northern Norway

Tah-dah! Vi har laga en film som førrklare verden der ute ka vi egentlig driv med:). Ka dåkker syns?

Publiée par Time-Free Zone sur Jeudi 6 juin 2019

Une campagne baptisée "Time-Free Zone" (Fuseau horaire libre) a été lancée pour populariser l'action. Sur l'une des vidéos mises en ligne, des résidents de l'île expliquent ainsi qu' "Ici, dans la "zone franche" de Sommarøy, nous profitons de chaque minute du soleil de minuit. Il n'y a aucun problème de passer sa tondeuse à gazon à minuit ou de se baigner à 4h du matin. Comment pouvez-vous deviner l'heure quand il n'y a pas de nuit ?"

Une pétition pour demander "l’arrêt du temps à Sommarøy" a, de plus, été remise au député local. Kent Gudmundsen a considéré dans les colonnes du Journal ITromso, que "cette initiative était très intéressante et qu'elle pourrait être une troisième option". En effet, la Norvège, comme les pays membres de l'Union européenne, doit bientôt se prononcer en faveur de l'heure d'été ou de l'heure d'hiver.

Avant de voir leur initiative porter ses fruits, les insulaires ont invité les visiteurs de passage sur le petit territoire à faire ce qu'ils ont déjà fait : se délester de leur montre. Les barrières du pont reliant Sommarøy à la plus grande île de ce vaste archipel sont en effet couvertes de dizaines de toquantes.

TimeFreeZone/Goran Mikkelsen

Mais si à Sommarøy, le Soleil ne se couche jamais en été, il ne se lève pas, non plus, en hiver. La NRK, l'audiovisuel public norvégien, a ainsi expliqué que cette campagne était aussi une opération visant à promouvoir le tourisme dans cette partie de la Norvège durant la saison estivale. En effet, dans cette région, la haute saison se situe plus en hiver, lorsque des touristes du monde entier affluent pour admirer, notamment, des aurores boréales. Dans la nuit noire, sera-t-il aussi opportun de se priver de montre ?