DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Mauritanie : l'opposition appelle à résister

euronews_icons_loading
Mauritanie : l'opposition appelle à résister
Tous droits réservés  REUTERS/Media Coulibaly
Taille du texte Aa Aa

Les résultats de la présidentielle sèment la discorde, en Mauritanie.

Des partisans ont exprimé leur joie dans les rues de Nouakchott : le candidat du pouvoir en place, Mohamed Cheikh El-Ghazouani, l'aurait emporté dès le premier tour avec 52 % des suffrages, a annoncé la commission électorale ce dimanche.

Mais des incidents ont éclaté dans la capitale et au nord-ouest du pays, après la contestation de ce score par l'opposition, qui n'hésite pas à parler d'un coup d'Etat.

Ce scrutin devait être un premier passage de témoin entre deux chefs de l'Etat élus de manière démocratique, en Mauritanie.

Mohamed Cheikh El-Ghazouani a été adoubé par le parti du président Mohamed Ould Abdel Aziz, arrivé au pouvoir à l'issue d'un putsch en 2008, et maintenu en place grâce à des élections l'année suivante. L'opposition a encore appelé à manifester ce lundi.