Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Affaire Vincent Lambert : vers un arrêt des traitements

Affaire Vincent Lambert : vers un arrêt des traitements
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

On ne compte plus le nombre de décisions contradictoires concernant l'affaire Vincent Lambert.

La Cour de cassation ouvre la voie ce vendredi à un nouvel arrêt des traitements, qui maintiennent en vie ce patient tétraplégique en état végétatif depuis dix ans. Un cas médical sans aucune chance de rémission devenu le symbole du débat sur la fin de vie en France.

La haute juridiction casse donc la décision de la cour d'appel de Paris, qui avait ordonné il y a un mois le maintien en vie du patient, ce que ses parents réclament par tous les moyens juridiques.

L'arrêt des traitement est en revanche demandé par l'épouse de Vincent Lambert, mais aussi les médecins et l'Etat.

Nouvelle menace des parents

Au fil des années, les décisions se sont empilées les unes aux autres.

Le Conseil d'Etat, plus haute juridiction administrative française, avait validé la décision médicale d'arrêter les traitements. La Cour européenne des droits de l'Homme lui avait donné raison.

Mais si un nouveau médecin venait à ordonner un nouvel arrêt des traitements après l'arrêt de la cour de cassation, les avocats des parents de Vincent Lambert ont prévenu qu'ils porteraient plainte pour "meurtre avec préméditation".