DERNIERE MINUTE

Mondial féminin : les Anglaises affrontent les favorites américaines

Mondial féminin : les Anglaises affrontent les favorites américaines
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La première demi-finale de la Coupe du monde féminine de football propose une somptueuse affiche entre l'Angleterre et les Etats-Unis. Coup d'envoi de la rencontre à 21h00.

Pour beaucoup d'observateurs, c'est la finale avant l'heure. Et sans doute l'occasion rêvée pour l'Angleterre d'affirmer définitivement ses ambitions d'une première couronne mondiale. Les joueuses de Phil Neville ont assurément les moyens de rivaliser face aux championnes du monde en titre. Elles ont signé un parcours parfait depuis le début de la compétition : trois succès dans le Groupe D pour s'octroyer la première place de la poule devant le Japon et deux nouveaux succès lors de matches couperets face au Cameroun (3-0) et la Norvège (3-0).

L'adversaire est d'un tout autre calibre et a déjà remporté trois des sept premières éditions, mais malgré leur étonnante décontraction affichée depuis le début de la compétition, les Américaines restent sur deux qualifications difficiles en huitièmes de finale contre l'Espagne (2-1) et en quarts face à la France, pays hôte de ce tournoi (2-1).

Lucy Bronze vs Megan Rapinoe

Cette demi-finale mettra face-à-face plusieurs stars du ballon rond. Il y aura notamment un duel entre l'Anglaise Lucy Bronze et l'Américaine Megan Rapinoe. Interrogée sur la perspective de jouer contre la star américaine, l'Anglaise explique que cela constitue un beau défi, mais "j'aime ce genre de challenge", dit-elle.

Je me souviens, il y a quelques années, je m'étais fait une liste de noms de joueuses avec lesquelles je souhaitais un jour jouer : la Brésilienne Marta, l'Anglaise Kelly Smith, et évidemment Rapinoe était sur cette liste.
Lucy Bronze
Joueuse anglaise

Ce mardi, l'explication sur la pelouse de l'Olympique Lyonnais vaudra sans nul doute le détour. Le vainqueur du match pourra alors attendre sagement l'autre demi-finale disputée également à Lyon mercredi entre la Suède et les Pays-Bas (21h00).

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.