DERNIERE MINUTE

Conditions idéales pour l'éclipse totale de soleil au-dessus du Chili

Conditions idéales pour l'éclipse totale de soleil au-dessus du Chili
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Tous les éléments sont réunis pour qu'ils trouvent leur bonheur ce mardi au Chili. Il n'est donc pas étonnant qu'un très grand nombre de scientifiques du monde entier, de passionnés d'astronomie, spécialement des chasseurs d'éclipses, et de simples touristes se soient rués vers le nord du pays afin d'atteindre leur Graal : uneéclipse totale de soleil dans des lieux si propices. Les autorités chiliennes estiment qu'ils sont environ 300 000 à attendre sur place ce grand moment.

La Fondation chilienne d'astronomie a fait ses calculs. L'obscurité doit se faire petit à petit, à partir de 19H00 heure française, dans une bonne partie de la zone du Pacifique, puis la noirceur doit toucher la côte du Chili aux alentours de 22H38, toujours heure française, dessinant une large bande qui s'étendra sur plus de 150 kilomètres. Dans la capitale, Santiago, l'éclipse devrait être visible à 92%. Elle sera également bien présente chez les voisins d'Argentine, particulièrement dans le sud du vaste territoire.

Le spectacle s'annonce parfait. La Lune va se faire une place entre le Soleil et la Terre pendant plus de deux minutes, obscurité totale assurée; la température va alors baisser d'environ 4 degrés. Le centre chilien de météorologie prévoit en plus un ciel dégagé, dans un pays déjà très apprécié par les amateurs et spécialistes d'astronomie pour ses cieux extrêmement clairs.

Le Chili, jugé comme un paradis de l'astronomie

C'est pour cela que le Chili dispose de télescopes parmi les plus performants sur la planète, permettant à lui tout seul de réaliser près de 45% des observations mondiales. Le plus puissant est construit sur le mont Paranal, au milieu du désert d'Atacama. L'ESO, c'est à dire l'Organisation européenne pour des observations astronomiques dans l'hémisphère austral, qui gère quant à elle l'observatoire de La Silla - situé à 2 400 mètres d'altitude en bordure d'Atacama -, se dit impatiente de suivre le phénomène de la soirée : "Il est très rare, explique l'ESO, qu'une éclipse solaire se produise au-dessus d'un observatoire scientifique professionnel avec de grands télescopes".

Et le Chili fait toujours mieux puisque dès l'an prochain, il accueillera le télescope géant de Magellan et le très grand télescope européen, dit E-ELT. Cela lui permettra d'effectuer un bond spectaculaire dans le domaine des observations astronomiques, passant de 45% à 75% de ces activités réalisées de par le monde.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.