Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le néerlandais de 26 ans Mike Teunissen remporte la première étape du Tour de France 2019

Le néerlandais de 26 ans Mike Teunissen remporte la première étape du Tour de France 2019
Tous droits réservés
Reuters/GONZALO FUENTES
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le vainqueur

Mike Teunissen remporte la première étape du Tour de France 2019 à Bruxelles, en Belgique. Le Néerlandais de 26 ans a gagné au sprint final, au coude-à-coude avec l'ancien champion du monde Peter Sagan. Mike Teunissen était jusque-là surtout connu pour travailler pour son leader Dylan Groenewegen.

Mais ce dernier a chuté à 1,5 kilomètre de la ligne, laissant la vedette à son coéquipier, vainqueur au printemps des Quatre Jours de Dunkerque.

"Je n'arrive pas à le croire, on travaille depuis des mois pour emmener Dylan à la victoire et tout s'effondre à 1 kilomètre de l'arrivée", a déclaré Teunissen. "Je me sentais bien et je me suis dit que j'allais essayer. J'ai vu tous les gars mourir dans les derniers mètres, j'ai même repris Sagan !"

Mike Teunissen, premier maillot jaune du Tour 2019

La chute du jour

Pour d'autres, le parcours a été plus compliqué. A plus d'une dizaine de kilomètres de l'arrivée, le Gallois Geraint Thomas et le Danois Jakob Fuglsang ont été pris dans la première chute du Tour, mais leurs équipes ont donné par la suite des nouvelles plutôt "rassurantes".

Le Danois Jakob Fuglsang pris dans une chute sur la 1ère étape du Tour 2019

L'échappée du jour

L'étape a été lancée par une échappée de quatre coureurs après les festivités de départ et la visite du roi des Belges, qui a salué le peloton (Thomas, Van Avermaet, Valverde et Nibali en première ligne).

Le champion olympique Greg Van Avermaet s'est intégré dans cette échappée pour passer en tête au mur de Grammont et s'emparer du maillot à pois du meilleur grimpeur. Le Belge a ensuite laissé à l'avant ses trois compagnons (Berhane, Meurisse, Würtz).

Mais à 70 kilomètres de l'arrivée, le trio a été condamné par une brutale accélération des coéquipiers de Sagan, en tête du peloton.

Le classement général

Au classement général, pas d'écart entre les coureurs de tête, tant l'écart à l'arrivée était serré. Il a fallu une photo-finish pour les départager.

Peut-être que la deuxième étape de ce dimanche en fera de même. Avec le contre-la-montre par équipes, le seul de ce Tour 2019, les cyclistes auront 27 km entre le Palais Royal et l'Atomium de Bruxelles, pour commencer à se démarquer.

_- avec agences _