PUBLICITÉ

Projet de loi Bioéthique : la promesse de la PMA pour toutes sera-t-elle tenue ?

Projet de loi Bioéthique : la promesse de la PMA pour toutes sera-t-elle tenue ?
Tous droits réservés REUTERS/Charles Platiau
Tous droits réservés REUTERS/Charles Platiau
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le projet de loi sur la bioéthique est présenté en Conseil des ministres et sera débattu à la rentrée à l'Assemblée nationale.

PUBLICITÉ

Maintes fois reportée pour cause de Gilets jaunes ou d'affaire Benalla, la première grande réforme sociétale d'Emmanuel Macron est enfin à l'ordre du jour.

Après de longs mois de concertation, le projet de loi Bioéthique est présenté ce mercredi en Conseil des ministres, première étape officielle avant les débats prévus en septembre à l'Assemblée nationale.

Mesure phare et promesse de campagne du président français : l'ouverture de la PMA à toutes les femmes, y compris aux couples de femmes et aux femmes seules. Jusqu'à présent, la procréation médicalement assistée n'est autorisée que pour les couples hétérosexuels ayant des problèmes d'infertilité, ce qui contraint de nombreuses Françaises à partir à l'étranger pour se faire inséminer.

Le projet de loi, qui prévoit la prise en charge de toutes les PMA par la Sécurité sociale, serait donc une petite révolution. Il a d'ores et déjà été approuvé par le Conseil d'Etat, jugeant qu'il s'agissait d'un "traitement égalitaire" en matière de protection sociale.

Mais la réforme est loin de faire l'unanimité et fait l'objet de nombreuses critiques, le spectre du mouvement anti-mariage pour tous de 2013 est toujours présent au sein de l'Hexagone. A l'époque, François Hollande, qui avait lui aussi promis l'ouverture de la PMA à toutes les femmes, avait finalement renoncé à cette réforme.

Autre point sensible du projet de Bioéthique : la filiation des enfants issus de PMA et la possibilité pour eux d'accéder, dans certaines conditions, à leurs origines.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

PMA, retraites, la rentrée chargée du gouvernement français

Bioéthique : la France lance un vaste débat

La justice bientôt rendue en France pour les victimes de lois anti-gays ?