Mort de Béji Caïd Essebsi, premier président tunisien élu démocratiquement

Mort de Béji Caïd Essebsi, premier président tunisien élu démocratiquement
Par Joël Chatreau
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

La présidence de la République de Tunisie l'a annoncé officiellement : le chef de l'Etat, Béji Caïd Essebsi, âgé de 92 ans, est mort ce jeudi quelques heures seulement après avoir été admis en service de soins intensifs à l'hôpital militaire de Tunis. Il ne restait que quelques mois avant la fin de son mandat, et la triste nouvelle tombe à un moment délicat pour le pays, à l'approche d'élections et en pleine incertitude sur le plan politique.

Le défunt était l'un des dirigeants les plus âgés à travers le monde, juste après la reine Elizabeth II d'Angleterre. Il était également le premier président tunisien à avoir été élu de manière démocratique. Il avait accédé au pouvoir en 2014, trois ans après la chute de ben Ali.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Tunisie rend un dernier hommage au président Béji Caïd Essebsi

Le président du Parlement tunisien assure l’intérim après la mort d’Essebsi

Béji Caïd Essebsi, l'homme qui a accompagné la naissance de la démocratie en Tunisie