Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

L'Indonésie renvoie des conteneurs de déchets illégalement importés vers la France et Hong Kong

Un officier des douanes indonésiennes inspecte un conteneur avant qu'il ne soit renvoyé vers la France, le 30 juillet 2019
Un officier des douanes indonésiennes inspecte un conteneur avant qu'il ne soit renvoyé vers la France, le 30 juillet 2019 -
Tous droits réservés
AFP
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les pays d'Asie refusent d'être la "poubelle du monde". Après la Chine en 2018, la Malaisie et les Philippines en mai dernier, l'Indonésie vient de renvoyer vers des pays riches des déchets illégalement importés. Plus précisément, Jakarta a indiqué que sept conteneurs sont en train de faire le voyage retour vers la France et Hong Kong.

Ne plus être les décharges des pays riches

Ces conteneurs renfermaient des déchets ménagers, des déchets plastiques et des matériaux dangereux en violation des règles d'importation, selon les douanes de l'île de Batam, située en face de Singapour.

"Les conteneurs sont partis lundi et des responsables étaient là pour s'assurer de leur départ", a déclaré ce mardi Susila Brata, un responsable des douanes locales.

Auparavant, un autre responsable avait précisé que cinq des conteneurs étaient à destination de Hong Kong, et les deux autres repartaient en France.

Les autorités attendent par ailleurs les autorisations de réexpédier 42 autres conteneurs de déchets vers les Etats-Unis, l'Australie et l'Allemagne.

En 2018, la décision de la Chine de cesser l'importation de déchets plastiques du monde entier a suscité le chaos sur le marché mondial du recyclage et obligé les pays développés à trouver de nouvelles destinations pour leurs déchets.

Depuis, d'énormes quantités de déchets ont été réacheminées vers l'Asie du Sud-Est où les capacités de recyclage sont limitées.

Début juillet, Jakarta a retourné huit conteneurs en Australie. L'Indonésie en avait déjà renvoyé en juin cinq aux Etats-Unis.

Des images de rivières d'Asie du Sud-Est bouchées par des tonnes de déchets et des photos d'animaux marins trouvés morts l'estomac rempli de plastique ont suscité la consternation. Ainsi en mars dernier, 40 kg de plastique avait été mis au jour dans une baleine découverte morte sur une plage aux Philippines.

Environ 300 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année. Une grande partie finit dans des décharges ou dans les mers, selon le Fonds mondial pour la nature (WWF). L'ONG ajoute que les pays riches ont responsabilité considérable, puisqu'ils, selon elle, "produisent 10 fois plus de déchets par personne que les pays à faible revenu et exportent entre 10 et 25 % de ces déchets".

Une étude publiée en 2017 par des chercheurs américains a montré que l'Homme a produit plus de 8 milliards de tonnes depuis 1950. Et cette production se fait chaque année plus importante. Selon ces scientifiques, si rien n'est fait, 12 milliards de tonnes de déchets plastiques pourraient se retrouver dans la nature d’ici 2050.

Encore plus alarmant, car plus de 75% (6,3 milliards de tonnes) de ces plastiques produits depuis plus de 65 ans sont devenus des déchets. Et seulement 9% de ce total a pu être recyclé.