Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Dieselgate : l’ancien patron d’Audi renvoyé devant la justice

Dieselgate : l’ancien patron d’Audi renvoyé devant la justice
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L'ancien patron d'Audi renvoyé devant la justice allemande au sujet du scandale des moteurs diesel truqués. Rupert Stadler devra répondre de "fraude", "émission de faux certificats" et "publicité mensongère".

L'ancien patron de la firme allemande est accusé d'avoir eu connaissance des manipulations des gaz d'échappement destinés à déjouer les tests anti-pollution et sans pour autant arrêté d'écouler les quelques 434 000 Audi et Volkswagen concernées, principalement en Europe et aux Etats-Unis. Rupert Stadler aurait même délibérément procédé à d'autres ventes.

Il se trouve ainsi au même stade de la procédure que l'ancien patron de Volkswagen, Martin Winterkorn, renvoyé devant la justice en avril dernier pour "fraude aggravée" par le parquet de Brunswick, et menacé lui aussi par un procès public.

Trois autres accusés, des cadres d'Audi sont, eux, poursuivis pour avoir développé des logiciels de manipulation des émissions polluantes des moteurs du groupe VAG.

Ce scandale aurait déjà coûté à Volkswagen 30 milliards d'euros en rappels de véhicules et procédures judiciaires, pour la majeure partie versée aux Etats-Unis. De son côté, le groupe a assuré que le "dieselgate" pèsera moins sur le bilan en 2019.

Les procédures sont, elles, loin d'être terminées. La tenue du premier procès pénal du "dieselgate" dépend désormais des juges de Munich et Brunswick.