DERNIERE MINUTE

Une adhésion de la Serbie d'ici 2025 ?

Une adhésion de la Serbie d'ici 2025 ?
Taille du texte Aa Aa

Il y a presque 10 ans, la Serbie déposait officiellement sa candidature pour adhérer à l'Union européenne. Le pays pourrait intégrer l’UE d’ici 2025, mais en Serbie, cette opportunité ne fait pas l’unanimité, et en particulier, chez les nationalistes :

"Il n'y a pas de place pour nous dans cette Union. Ils veulent nous utiliser pour obtenir ce qu'ils désirent, comme la reconnaissance du Kosovo par les Nations unies. Et c'est quelque chose que nous ne souhaitons pas", a déclaré Aleksandar Šešelj, membre du Parti radical serbe, d'extrême droite.

La Serbie ne reconnaît toujours pas l’indépendance de son ancienne province, qui a fait sécession en 2008. Une condition indispensable pour achever le processus d’adhésion à l’UE.

Mais au-dessus de la Serbie, plane le spectre de son allié de toujours : la Russie ; un pays dans lequel la population serbe porte une confiance totale. Selon un sondage, près de 60% des personnes interrogées ont placé Vladimir Poutine en tête des dirigeants étrangers les plus populaires.

Pour beaucoup, l'intégration politique à l'Union européenne se fait de pair avec une adhésion militaire à l'Otan. Mais le souvenir des bombardements par l’organisation, en 1999, lors de la guerre du Kosovo, refroidit certains. C’est en Russie que la Serbie achète son matériel militaire

Dans les rues de Belgrade, l'opinion reste tout aussi partagée sur le processus d'adhésion à l’UE

La Serbie n’est pas le seul pays des Balkans qui vise l’intégration à l’UE d’ici 2025 : le Monténégro, qui a lui aussi fait sécession de la Serbie en 2006, pourrait rejoindre l’Union européenne.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.