Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Médias : Viacom et CBS fusionnent vers un géant mondial du divertissement

Médias : Viacom et CBS fusionnent vers un géant mondial du divertissement
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Un petit tremblement de terre dans le monde des médias américains. Treize ans après leur séparation. Les groupes Viacom et CBS annoncent leur fusion. Cette union donnerait naissance à ViacomCBS présenté comme le futur géant mondial du divertissement. Il regrouperait les chaînes Showtime, MTV, Nickelodeon CBS, et le studio de cinéma Paramount. Le but ? Mieux affronter la concurrence des plateformes de streaming comme Netflix.

"C'est la tendance", explique Yuna Amobi, analyste pour le cabinet CFRA Research, _"certains des plus grands groupes de médias essayent de se développer pour pouvoir fournir, ou lancer, une plateforme de vidéo à la demande en lien direct avec le consommateur. __Plus vous êtes gros, plus vous avez de contenu... et plus vous avez d'influence lorsqu'il s'agit d'aller négocier avec des distributeurs de votre contenu. " _

28 milliards de dollars de chiffre d’affaires

Et pour cause, ViacomCBS pèserait 28 milliards de dollars de chiffre d’affaires, et pourrait rapporter encore plus : les deux sociétés, réunies, projettent d' investir dans de nouvelles technologies et de nouveaux contenus.

En plus de leurs catalogues existants, de plus de 140.000 émissions télévisées et 3.600 films, elles ont ainsi dépensé 13 milliards de dollars en nouveaux contenus au cours des douze derniers mois.

_"Cela semble être la façon dont l'industrie des médias évolue, une transition vers une relation directe au consommateur. " _renchérit Yuna Amobi.

Montée en puissance des géants d'internet

En effet, cette fusion intervient au moment où le paysage audiovisuel américain se transforme radicalement, les acteurs "traditionnels", (télévisions, studios, câblo-opérateurs) devant affronter la montée en puissance de géants d'internet comme Netflix, Amazon Prime Video ou Apple TV.

Devant les autorités de la concurrence

La fusion doit se conclure d'ici la fin de l'année, à condition que les autorités américaines de la concurrence valident le mariage, tant l’association des deux groupes pèserait lourd.