DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Accusé de harcèlement sexuel, Placido Domingo lâché par ses pairs

euronews_icons_loading
Accusé de harcèlement sexuel, Placido Domingo lâché par ses pairs
Tous droits réservés  Reuters / Heinz-Peter Bader
Taille du texte Aa Aa

Aux Etats-Unis, plusieurs salles prestigieuses ont décidé de lâcher Placido Domingo, confronté à des accusations de harcèlement sexuel.

L'opéra de San Francisco et l'orchestre de Philadeplhie ont annulé sa venue, prévue dans les prochaines semaines.

Selon l'agence AP, neuf femmes disent avoir été harcelées et avoir subi des gestes déplacés, depuis la fin des années 1980. L'opéra de Los Angeles, dirigé par le chanteur lyrique depuis 2003, a annoncé de son côté l'ouverture d'une enquête interne.

"Cela montre bien que toutes les disciplines artistiques sont touchées par ce phénomène", note Jude Penland, mécène de l'opéra de San Francisco. "Mais c'est bien que ça sorte. Avec un peu de chance, les hommes jeunes ne feront plus pareil et sauront où se trouvent les limites, et s'y tiendront".

Une quarantaine d'autres femmes auraient témoigné de comportements déplacés de la star, et disent avoir vu leur carrière freinée, après avoir refusé des avances.

Placido Domingo réfute de son côté ces allégations. Le festival de Salzbourg a maintenu quant à lui l'invitation du ténor et le Met de New York attend les résultats de l'enquête menée par l'opéra de Los Angeles, avant de prendre une décision sur sa venue programmée en septembre.