Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

La cause des girafes d'Afrique entendue

La cause des girafes d'Afrique entendue
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La cause des girafes d'Afrique, menacées d'extinction silencieuse, a été entendue...

Il faut encore que cela soit confirmé en séance plénière de la convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvage menacées d'extinction la semaine prochaine à Genève, mais le commerce international des girafes, de leur peau, cornes, sabots et os devrait être réguler d'ici un peu plus d'un mois. Le vote a été approuvé à une écrasante majorité, bien que certains pays s'y soient opposés.

106 pays ont voté pour la régulation du commerce des girafes d'Afrique contre 21 et 7 abstentions.

Les organisations écologistes présentes à Genève se sont félicitées de cette victoire.

"C'est une extinction silencieuse, les girafes disparaissent progressivement de la planète et cela n'attire pas l'attention du public autant que cela devrait étant donné leur petit nombre. Il y a moins de 100 000 girafes, et seulement près de 70 000 animaux reproducteurs dans toute l'Afrique. Ce n'est pas grand-chose", explique le docteur Fred Bercovitch de l'Union internationale pour la conservation de la nature.

Le nombre de girafes en Afrique a chuté de 40 % au cours des 30 dernières années.

En comparaison, les éléphants, mieux protégés, sont plusieurs centaines de milliers soulignent les scientifiques.