Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Brexit : Boris Johnson, « Mr. No Deal » ?

Brexit : Boris Johnson, « Mr. No Deal » ?
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Boris Johnson n'en démord pas. Dans l'avion qui le conduisait au sommet du G7 à Biarritz, le Premier ministre britannique a répété son mantra à la presse : pour éviter un Brexit sans accord, il faut que l'Union européenne accepte de « laisser tomber » le backstop, qu'elle renonce à ce filet de sécurité à la frontière irlandaise. Une revendication persistante des Britanniques. Seulement voilà, pour l'Europe, cela voudrait dire rétablir une frontière entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande. Inacceptable.

J'espère que Boris Johnson « ne voudra pas entrer dans l'Histoire comme Mr No Deal », avait ironisé un peu plus tôt le président du Conseil européen Donald Tusk sur Twitter, ajoutant que l'Union européenne attendait des propositions opérationnelles, réalistes et acceptables.

Or Londres a bien du mal à mettre sur la table une alternative qui n'isole pas l'Irlande du Nord. Ce dimanche, Boris Johnson et les autres dirigeants du G7 auront une rencontre avec Donald Tusk. Mais aucune solution miracle n'est attendue. Trois ans après le référendum sur le Brexit, le Royaume-Uni semble se diriger lentement mais sûrement vers une sortie de l'UE sans accord. Et personne, côté britannique comme européen, ne souhaite en porter la responsabilité historique.