Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Bolsonaro réagit pour tenter d'éteindre les incendies en Amazonie

Bolsonaro réagit pour tenter d'éteindre les incendies en Amazonie
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La forêt tropicale amazonienne brûle toujours et il faudra sans doute plusieurs semaines pour parvenir à maîtriser les flammes. Partout dans le monde, ces feux ont provoqué l'indignation.

Des manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes du Brésil pour défendre ce "poumon de la planète", les tensions sont vives entre Brasilia et Paris, après les pressions de la France sur Jair Bolsonaro pour qu'il agisse plus vite, les pays du G7 ont annoncé une aide à l'Amazonie et la Colombie proposera un pacte régional pour la conservation de cette région devant l'ONU.

Poussé par la pression internationale, le Brésil a donc fini par entrer en action dimanche. Deux avions militaires ont largué des dizaines de milliers de litres d'eau au-dessus de cette zone.

L'Amazonie est la plus grande forêt tropicale humide du monde. Elle est considérée comme vitale dans la lutte contre le changement climatique en raison des grandes quantités de dioxyde de carbone qu'elle absorbe. Le Brésil n'est le seul pays où des feux de forêt font actuellement rage.

En Afrique, l'Angola et la République démocratique du Congo ont enregistré un nombre croissant d'incendies ces dernières 24 heures sans attirer jusqu'à présent l'attention internationale.

Avec un été particulièrement sec, d'autres régions du monde ont été frappées par des feux de forêt, comme l'Alaska, où des évacuations ont été rendues obligatoires à causes d'importants incendies.