EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Brexit : un déjeuner permettra-t-il de trouver un accord face à l'impasse?

Brexit : un déjeuner permettra-t-il de trouver un accord face à l'impasse?
Tous droits réservés 
Par Malia Coutand
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Lundi prochain, Boris Johnson rencontrera le président de la Commission européenne afin de trouver un accord à la question Brexit. La rencontre aura lieu à Luxembourg.

PUBLICITÉ

"Prudemment optimiste", voilà comment Boris Johnson définit son état d'esprit actuel quant à l'obtention d'un nouvel accord pour le Brexit. Le Premier ministre britannique s'est engagé à faire sortir le pays de l'Union européenne d'ici le 31 octobre prochain. Il doit se rendre à Luxembourg, lundi, pour rencontrer Jean-Claude Juncker afin de trouver un dénouement à la crise.

Je vois le président de la Commission et le négociateur en chef Michel Barnier lundi et nous allons parler des idées sur lesquelles nous allons travailler et voir où nous en sommes. Je dirais que je suis prudemment optimiste. Est-ce la bonne formulation ? Je suis prudemment optimiste.
Boris Johnson

Boris Johnson et le président sortant de la Commission européenne devraient ainsi, lors d'un déjeuner, engager des pourparlers. Des sources de l'Union européenne ont suggéré que le Premier ministre britannique avait cherché à éviter une réunion à Bruxelles de peur de donner l'impression de faire des concessions.

Si le déjeuner a lieu à Luxembourg, c'est simplement parce que le Président doit se rendre directement à Strasbourg par la suite, car c'est la semaine plénière, et M. Johnson a accepté de venir à Luxembourg pour faciliter cet événement.
Porte-parole de la Commission européenne

A l'heure actuelle, le Royaume-Uni se trouve toujours dans une position délicate, espérons qu'à la fin du déjeuner la note ne soit pas trop salée...

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Brexit : déjeuner européen et semaine chargée pour Boris Johnson

Nigel Farage fait volte-face et se présente aux élections britanniques

Le Royaume-Uni veut abaisser degré d'alcool des vins pour promouvoir sa production à l'étranger