DERNIERE MINUTE

Brexit : la Cour suprême se penche sur la suspension du Parlement

Brexit : la Cour suprême se penche sur la suspension du Parlement
Taille du texte Aa Aa

Le comité d'accueil était au rendez-vous ce mardi devant la Cour suprême du Royaume-Uni. La plus haute juridiction du pays se penche sur la suspension du Parlement. Légal ou pas ? Ces manifestants et leur Hulk de pacotille ont leur avis sur la question. Pour eux, comme pour la pasionaria anti-Brexit Gina Miller à l'origine d'une des plaintes, le Premier ministre Boris Johnson a outrepassé ses droits en obligeant le Parlement à fermer ses portes pendant cinq semaines. Mais la Cour prévient, elle ne fera pas de politique.

« Il est important de souligner que nous ne sommes pas concernés par l'aspect politique du dossier, qui constitue le contexte de cette affaire légale, a souligné Brenda Hale, la présidente de la Cour. Cela deviendra évident lorsque les uns et les autres présenteront leurs arguments : la résolution de cette question juridique ne déterminera ni quand ni comment le Royaume-Uni doit sortir de l'Union européenne. »

Trois jours d'audience sont prévus, mais la décision de la Cour n'est pas attendue avant vendredi au plus tôt. Si elle jugeait illégale la suspension du Parlement, celui-ci pourrait rouvrir ses portes dans la foulée, au grand dam de Boris Johnson, qui n'a plus de majorité pour soutenir sa ligne dure sur le Brexit.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.