DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Brexit : la Cour suprême se penche sur la suspension du Parlement

euronews_icons_loading
Brexit : la Cour suprême se penche sur la suspension du Parlement
Taille du texte Aa Aa

Le comité d'accueil était au rendez-vous ce mardi devant la Cour suprême du Royaume-Uni. La plus haute juridiction du pays se penche sur la suspension du Parlement. Légal ou pas ? Ces manifestants et leur Hulk de pacotille ont leur avis sur la question. Pour eux, comme pour la pasionaria anti-Brexit Gina Miller à l'origine d'une des plaintes, le Premier ministre Boris Johnson a outrepassé ses droits en obligeant le Parlement à fermer ses portes pendant cinq semaines. Mais la Cour prévient, elle ne fera pas de politique.

« Il est important de souligner que nous ne sommes pas concernés par l'aspect politique du dossier, qui constitue le contexte de cette affaire légale, a souligné Brenda Hale, la présidente de la Cour. Cela deviendra évident lorsque les uns et les autres présenteront leurs arguments : la résolution de cette question juridique ne déterminera ni quand ni comment le Royaume-Uni doit sortir de l'Union européenne. »

Trois jours d'audience sont prévus, mais la décision de la Cour n'est pas attendue avant vendredi au plus tôt. Si elle jugeait illégale la suspension du Parlement, celui-ci pourrait rouvrir ses portes dans la foulée, au grand dam de Boris Johnson, qui n'a plus de majorité pour soutenir sa ligne dure sur le Brexit.