La SNCF choisit l'Espagnol CAF pour ses nouveaux trains, 250 emplois vont être créés en France

La SNCF choisit l'Espagnol CAF pour ses nouveaux trains, 250 emplois vont être créés en France
Par euronews avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

C'est un coup dur pour Alstom.

PUBLICITÉ

En France, la SNCF a choisi le constructeur ferroviaire espagnol CAF pour fabriquer les 28 nouveaux trains destinés aux lignes Intercités Paris-Toulouse et Paris-Clermont. 

L'entreprise espagnole possède une usine française à Bagnères-de-Bigorre dans les Hautes Pyrénées, et ce contrat d'un coût d'environ 700 millions d'euros devrait permettre de créer 250 emplois sur ce site. Une partie de la fabrication sera assurée par le site de Beasain, au Pays basque espagnol.

Chez Alstom qui avait exercé un important lobby pour obtenir l'appel d'offre de l'entreprise publique ferroviaire française, la déception est grande. Cette commande aurait représenté dix ans de production pour l'usine de Reichshoffen dans le Bas-Rhin, site dont l'activité était déjà menacée.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : des algues vertes déversées devant la préfecture française du Finistère

Transport ferroviaire : l'espagnol Renfe va débarquer en France mi-juillet

France : manifestation de militants écologistes contre l'exploitation du sable