DERNIERE MINUTE

Somaliland : Berbera, un port stratégique

Somaliland : Berbera, un port stratégique
Taille du texte Aa Aa

Sur la côte sud du golfe d’Aden, se trouve le port de Berbera au Somaliland. Il occupe une position stratégique dans la Corne de l’Afrique et se trouve sur une route maritime très utilisée, fréquentée pour le trafic à destination et en provenance du Moyen-Orient et de l’Afrique orientale.

"Berbera est important pour le Somaliland, pour la Corne de l'Afrique et pour la plupart des pays d'Afrique centrale. C'est une porte d'entrée qui relie de nombreux pays africains au monde. À l'est, jusqu'en Asie, l'Inde et la Chine. De l'autre côté du canal de Suez, il relie de nombreux pays africains au Moyen-Orient, à l'Europe et jusqu'en Amérique du Nord", explique Muse Bihi Abdi, le président du Somaliland.

DP World travaille à l'agrandissement et à la modernisation du port de Berbera, pour en faire une importante plaque tournante du transport maritime. Au cours des deux dernières années, la capacité de Berbera a augmenté de 50 %.

Des grues portuaires mobiles sont les dernières nouveautés du port. DP World a également investi dans la formation et la sécurité de son personnel pour améliorer sa productivité.

"Notre vision est de faire de Berbera une plaque tournante maritime régionale, une porte d'entrée pour l'Ethiopie et d'ouvrir de nouveaux marchés pour la population du Somaliland. Berbera est une porte d’entrée principale pour le Somaliland et Berbera est aussi l’une des plus viables", dit Supachai Wattanaveerachai, le Directeur général, DP World Berbera

La première phase du projet d'agrandissement de 400 millions de dollars vise à créer un poste d'amarrage pour les gros navires et un vaste terminal à conteneurs. La deuxième phase portera la capacité du port à un million de conteneurs.

"En termes de valeur, avant l'arrivée de DP World, nous traitions entre 4 000 et 5 000 conteneurs par mois. Mais maintenant, nous enregistrons une augmentation de plus de 50 voire 60 %. Aujourd'hui, chaque mois, nous en traitons entre 12 000 et 15 000 conteneurs. Le mois dernier, nous avons battu un nouveau record, plus de 13 000 conteneurs", détaille Said Hassan Abdullahi des autorités portuaires du Somaliland.

Un réseau routier devrait être construit pour relier le port à l'arrière-pays, mais aussi à l'Éthiopie, un pays enclavé de plus de 100 millions d'habitants qui s'industrialise rapidement.

Ronald Kato, Africanews :

"La ville de Wajaale est située sur la route qui mène à la frontière du Somaliland avec l'Ethiopie. L'Éthiopie est l'un des principaux partenaires commerciaux du Somaliland. La route génère un important trafic de marchandises, mais elle est étroite et nichée. Dans le cadre du projet du corridor de Berbera, elle devrait faire l'objet d'un important lifting. Et le monde des affaires ici à Wajaale est très enthousiaste ".

Shams Adan Awale importe des textiles du Moyen-Orient et de Chine.

"Nous avons été confrontés à des retards au port. La cargaison arrive et il faut attendre avant de la recevoir parce que le port est petit et manque d'équipement moderne. Nous avons appris qu'avec l'expansion, les retards seront complètement éliminés", dit-elle.

Depuis sa déclaration d'indépendance, le Somaliland, petit État d'environ trois millions d'habitants, dont le principal produit d'exportation est le bétail, s'est efforcé d'attirer les investissements nécessaires pour exploiter son énorme potentiel. Les autorités disent que le projet portuaire offre un bon départ.

"Je pense que l'avenir est prometteur. Et l'investissement dans le port est un catalyseur de nombreux événements au Somaliland qui vont créer des emplois et donner de l'espoir à un grand nombre de jeunes. Notre population est très jeune, près de 70 % à moins de 30 ans. Et nous pensons que la combinaison du port et du corridor de Berbera, de la route de Berbera à l'Ethiopie, la zone franche et l'aéroport international, la combinaison de ces infrastructures permettra de répondre aux besoins logistiques de la région", explique Saad Ali Shire, le ministre des Finances du Somaliland.

Le projet portuaire de Berbera donne l'impulsion nécessaire non seulement à l'économie du Somaliland, mais aussi à sa politique, alors que le pays continue de faire Pression pour sa reconnaissance à l’échelle internationale.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.