EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Le procès-fleuve du Médiator s'ouvre à Paris

Le procès-fleuve du Médiator s'ouvre à Paris
Tous droits réservés 
Par Maxime Biosse Duplan
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le procès doit voir comparaître au pénal le groupe pharmaceutique Servier et l'Agence nationale de sécurité du médicament. Les audiences pourraient durer six mois. 4000 parties civiles seront représentées.

PUBLICITÉ

Un procès exceptionnel, celui dit du "Mediator", s'ouvre ce lundi à Paris et doit voir comparaître au pénal le groupe pharmaceutique Servier et l'Agence nationale de sécurité du médicament. Les audiences pourraient durer six mois car nombreuses sont les victimes et les familles de victimes qui vont témoigner.

Jacques Servier, l'ancien président du groupe, décédé en 2014, a été remplacé par OLivier Laureau, qui a déclaré cette semaine que l'instruction avait été "menée à charge" et que son entreprise n'avait "pas été entendue".

Trois questions prioritaires de constitutionnalité (QPC) ont d'ailleurs été déposées durant la semaine par Servier. 14 prévenus et 11 personnes morales sont jugées, avec 4.000 parties civiles face à elles.

Retiré du marché en 2009, le Mediator, présenté comme un adjuvant au régime du diabète mais largement prescrit comme coupe-faim, est à l'origine de graves lésions cardiaques et pourrait être responsable à long terme de 2.100 décès, selon une expertise judiciaire.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Marcher lorsque l'on est paraplégique, un traitement redonne de l'espoir

1,2 million de personnes sont mortes d'infections bactériennes courantes en 2019

Uğur Şahin et Özlem Türeci : "La travail commun nous aidera à l'avenir dans les situations de crise"