Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le retour houleux de Boris Johnson au Parlement britannique

Le retour houleux de Boris Johnson au Parlement britannique
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Il a été rapidement jeté dans le grand bain parlementaire. Boris Johnson est arrivé au parlement sous les railleries de ses collègues conservateurs, qui l'ont ensuite applaudi avec enthousiasme.

"On a demandé à la Cour suprême d'intervenir dans ce processus pour la toute première fois et il n'est absolument pas irrespectueux envers la magistrature de dire que je pense que la cour avait tort. Elle s'est prononcée sur ce qui concerne essentiellement une question politique ..." s'est-il exprimé.

Le principal chef de l'opposition britannique, Jeremy Corbyn, avait lui un point de vue assez différent sur la suspension du Parlement : "Les juges ont conclu qu'il n'y avait aucune raison, et je cite : et encore moins une bonne raison, pour que le premier ministre suspende le Parlement. Le premier ministre aurait dû faire une chose honorable et démissionner."

Il a rejeté les provocations du Premier ministre qui lui conseillait un vote de défiance au sein du gouvernement, avant d'affirmer qu'il ne soutiendra pas une nouvelle élection à moins qu'un Brexit sans accord soit écarté.

Le chef du Parti travailliste, a aussi déclaré que B. Johnson devrait retarder la sortie de la Grande-Bretagne de l'UE, prévue pour le 31 octobre, et organiser des élections.