Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Une motion de défiance en préparation contre Boris Johnson ?

Une motion de défiance en préparation contre Boris Johnson ?
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Boris Johnson doit-il craindre une motion de défiance la semaine prochaine ? C'est ce sur quoi le parti travailliste et le parti national écossais seraient en train de plancher, à en croire le journal britannique The Daily Telegraph et les déclarations faites par Stewart Hosie, député du SNP (parti national écossais) sur la BBC.

Objectif : mettre en place un gouvernement par intérim et éviter à tout prix une sortie de l'Union européenne sans accord le 31 octobre, comme l'envisage le premier ministre.

"Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour éviter une sortie sans accord de l'Union européenne le 31 octobre", a pour sa part déclaré Jeremy Corbyn, le leader des travaillistes.

"Nous n'allons pas nous laisser emmener au bord du gouffre, en sachant pertinemment que cela affecterait les fournitures de médicaments, de denrées alimentaires, en sachant que cela impacterait l'emploi et que cela nous mènerait directement dans les bras d'un accord de libre-échange avec les États Unis, inspiré par Donald Trump'', a-t-il ajouté.

Jeremy Corbyn, premier ministre par intérim ?

Boris Johnson est plus que jamais acculé. La Cour Suprême a jugé illégale la suspension du Parlement qu'il avait décidée... Et jeudi, les députés britanniques ont refusé de suspendre leurs travaux le temps du congrès annuel du Parti conservateur, qui se déroule la semaine prochaine.

Jeremy Corbyn se verrait bien premier ministre par intérim, mais son nom ne suscite pas l'adhésion de tous, au sein des autres partis de l'opposition.