PUBLICITÉ

Copenhill, skier sur le toit d'un incinérateur à Copenhague

Copenhill, skier sur le toit d'un incinérateur à Copenhague
Tous droits réservés 
Par Pierre Michaud
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Difficile d'intégrer un incinérateur au plus proche des habitations. Copenhague a réussi ce pari en alliant design et...piste de ski.

PUBLICITÉ

Chausser les skis, dévaler les pentes à Copenhague, été comme hiver, c'est possible. Et dans un cadre surréaliste qui plus est. Architecte mondialement reconnu, Bjarke Ingels a choisi une zone industrielle pour implanter son dernier projet. Sa piste de ski, il est allé la nicher sur le toit d'un incinérateur, qu'il a lui même dessiné et inauguré en 2017. L'usine Amager Bakke, surnommée Copenhill, est un projet global à plus de 400 milllions d'euros.

Amager Bakke à son point le plus haut mesure plus de 100m. Vous avez à peu près 500 m de descente. C'est véritablement une montagne d'activité artificielle.
Bjarke Ingels
architecte du projet Amager Bakke

Destinée à accueillir 400.000 tonnes par an de déchets ménagers, dont l'incinération générera la vapeur nécessaire au chauffage et à l'eau chaude sanitaire de 120.000 foyers, Copenhill est une aubaine pour tous les amateurs de glisses. Le Danemark étant l'un des pays les plus plats au monde.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un nouveau stade pour le Besiktas Isanbul