DERNIERE MINUTE

A Miami, le golf de Donald Trump n'accueillera pas le G7 2020

A Miami, le golf de Donald Trump n'accueillera pas le G7 2020
Tous droits réservés
أ ف ب
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C'est un coup perdant pour Donald Trump. Le Président américain qui souhaitait accueillir le sommet du G7 dans son golf a du abandonner l'idée.

Le choix du "Trump National Doral" était vivement critiqué. Pour beaucoup, ce projet violait plusieurs règles éthiques et encourageait le Président américain a utilisé son pouvoir à des fins personnelles. Dans une série de tweets, le Président à fait part de son ressenti et de ses arguments :

Je pensais faire quelque chose de très bien pour notre pays en utilisant le Trump National Doral de Miami, pour accueillir les dirigeants du G7. Il est grand, étendu sur des centaines d'hectares et situé à côté de l'aéroport international de Miami, avec des salles de bal et des salles de réunion extraordinaires.

Chaque délégation aurait eu son propre immeuble de 50 à 70 logements. Ca aurait été mieux qu'une autre alternative. J'ai annoncé que j'étais prêt à le faire sans profit ou, si la loi le permet, sans aucun coût pour les États-Unis. Mais, comme d'habitude, les médias hostiles et leurs alliés démocrates sont devenus fous !

Le Président a continué à défendre son projet en précisant qu'il n'aurait réalisé aucun bénéfice personnel. Mais au vu des critiques, Donald Trump a dû abandonner. Il s'en est alors pris aux médias et aux démocrates qu'ils accusent de folie et "d'hostilité irrationnelle".

Désormais, la Maison Blanche est à la recherche d'un autre lieu d'accueil pour l'événement. Le complexe de golf Trump National Doral fait partie des plus importants actifs financiers de la fortune du Président.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.