EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Barcelone : septième nuit de mobilisation

Barcelone : septième nuit de mobilisation
Tous droits réservés REUTERS/Jon Nazca
Tous droits réservés REUTERS/Jon Nazca
Par Malia Coutand
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les pro-indépendantistes ont à nouveau affronté les forces de l'ordre à Barcelone, la capitale catalane.

PUBLICITÉ

Une nouvelle manifestation s'est tenue ce dimanche à Barcelone.

Ils étaient près d'une centaine à s'être rassemblés. Pour cette septième nuit consécutive de mobilisation, la foule a bloqué une route près du siège du gouvernement espagnol à Barcelone, jetant des dizaines de sacs d'ordures devant les véhicules de police. Les pro-indépendantistes catalans affrontent les forces de l'ordre après la condamnation de neuf séparatistes, pour la plupart anciens membres du gouvernement régional.

Plus tôt dans la journée, un rassemblement à lieu dans la ville contre les indépendantistes. Des centaines de personnes scandaient "Vive l'Espagne". Pour Fernando Grande-Marlaska, ministre espagnol de l'Intérieur par intérim :

C'est strictement un problème d'ordre public. Ceux qui voulaient manifester pacifiquement l'ont fait et nous l'avons vu. Mais ceux qui ont causé le désordre public violent la Constitution espagnole et notre Code pénal.

Si les tensions semblent s'être quelque peu apaisées ce dimanche soir, la situation reste préoccupante. Le gouvernent espagnol a affirmé vouloir faire cesser "complètement les manifestations".

Depuis lundi, les émeutes ont entraîné l'arrestation de 194 individus et au total près de 600 personnes ont été blessés, dont 288 policiers.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Barcelone : du savon dans une fontaine pour "nettoyer" la ville

NO COMMENT: Six personnes blessées lors du sixième jour de la course de taureaux de San Fermín

Tourisme de masse en Espagne : les îles Baléares happées vers le fond ?