DERNIERE MINUTE

Des supporters de la Lazio paradent à Glasgow en faisant des saluts nazis

Des supporters de la Lazio paradent à Glasgow en faisant des saluts nazis
Tous droits réservés
Twitter/@PLAYDIRTYRAVZ
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Un seul mot : honte. Les passants se trouvant hier dans Buchananan Street, une rue du centre-ville de Glasgow, ont assisté à une scène des plus glaçantes. Un groupe de supporters du club italien de la Lazio a en effet arpenté cette artère piétonne en faisant des saluts nazis, alors que leur club allait affronter le Celtic quelques heures plus tard, à l'occasion de la troisième journée de la Ligue Europa.

Des témoins, que nous avons contactés, ont filmé l'odieuse marche de ces tifosi de la Lazio qui, de plus, étaient en train de s'époumoner en reprenant le chant "Avanti ragazzi di Buda", très populaire dans les milieux d’extrême-droite en Italie.

La police écossaise nous a également indiqué que cinq personnes, sans préciser leur nationalité, avaient été expulsées du stade lors de la rencontre, que le club romain a d'ailleurs perdu sur le score de 2 à 1. Cinq autres individus avaient été également appréhendés en dehors du stade. La police locale a ajouté qu'une enquête avait été aussi ouverte concernant les saluts nazis effectués en pleine rue de Glasgow.

Le club de la capitale italienne avait été condamné par l'UEFA la semaine dernière, à l'issue d'une autre rencontre de Ligue Europa à domicile face au club français du Stade Rennais. L'instance du football européen avait ainsi sanctionné la Lazio pour le "comportement raciste" de certains de ses supporteurs ayant, la-aussi, fait le salut nazi. Une amende de 20 000 euros, assortie d'une fermeture de quatre sections dans le virage nord des tribunes du Stadio Olimpico et d'un match à huis clos avec sursis, avait été infligée à la Lazio.

Concernant les événements de ce 24 octobre à Glasgow, l'UEFA nous a indiqué "qu'elle attendait les rapports officiels" avant de prendre position.

Dans l'antre du Celtic Park, un groupe de fans des Hoops avait réservé une surprise aux supporters des Biancocelesti. Les Green Brigade, qui se définissent comme "anti-fascistes, anti-racistes et anti-sectaires", ont déployé des tifos, certains rédigés en italien. Une banderole portant l'inscription "Lazio Vaffanculo" (Lazio va te faire f****e) et une autre représentant l'ancien dictateur italien Benito Mussolini pendu par les pieds accompagné du texte "Follow your leader" (Suivez votre leader) avaient été ainsi brandies.

L'équipe romaine jouit d'une réputation des plus sulfureuses, de son nom officiel, la SS Lazio pour Società Sportiva à son emblème, un aigle. Si le club a condamné à plusieurs reprises les débordements racistes de ses fans, la ligne rouge a été récemment franchie par son président. Après une réunion du conseil de la Fédération italienne de football, Claudio Lotito avait tenu des propos plus que douteux, juste après avoir dénoncé le racisme ambiant dans les stades transalpins qui plus est. Le dirigeant de la Lazio avait ainsi considéré que la peau blanche est "normale".

L'expression "buu*" ne correspond pas toujours à un acte discriminatoire ou raciste. Je me souviens que quand j'étais petit, il y avait souvent des gens qui n'étaient pas de couleur, qui avaient la peau normale, blanche, à qui on faisait 'buu' pour les pousser à manquer quand ils arrivaient devant le gardien
Claudio Lotito
Président de la Lazio Rome

* : "Buu" est l'un des cris visant les joueurs de couleurs dans les stades italiens

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.